L’essentiel en bref

  • Le climat se réchauffe plus vite et plus nettement que prévu, ce qui aura des conséquences désastreuses.
  • La crise climatique touche également la Suisse et menace notre pays directement.
  • Les Vert·e·s mettent tout en œuvre à tous les niveaux pour une protection climatique rigoureuse – nous ne pouvons plus attendre !
  • La sortie rapide de l’énergie fossile, l’encouragement des renouvelables et en finir avec des investissements sources de pollution (désinvestissement) sont pour les Vert·e·s prioritaires.

Découvrez ci-dessous la partie du programme des Vert·e·s genevois·e·s dédiée au climat

Pour plus d’efficacité des politiques énergétiques, climatiques et environnementales de l’Etat

  • Renforcer la capacité de la Cour des comptes à faire des audits des politiques publiques en matière énergétique et de l’action de l’État pour réduire ses émissions
  • Renforcer les Services industriels genevois dans leur mission d’information du public en général et des élèves en particulier sur les enjeux des politiques énergétiques, climatiques et environnementales

Pour créer un fonds climat

  • Alimenter le fonds par trois canaux :
    1. La compensation par le canton, les communes et les institutions de droit public de leurs émissions de CO2
    2. Le prélèvement d’une contribution climatique sur la publicité
    3. Le reversement au fonds de la part du bénéfice de l’Aéroport revenant au canton
  • Utiliser ce fonds pour soutenir l’innovation dans trois domaines :
    1. Financer les rénovations énergétiques et écologiques des parcs mobiliers (véhicules automobiles) et immobiliers de l’Etat (infrastructures et bâtiments)
    2. Promouvoir les actions amenant à une société neutre en carbone et financer les mesures visant à prévenir la formation d’îlots de chaleur
    3. Dans le cadre de la solidarité internationale, soutenir des projets œuvrant pour la sobriété et l’efficacité énergétiques et le développement des énergies renouvelables dans les pays en voie de développement

Pour mettre en place une fiscalité écologique au niveau du canton de Genève

  • Introduire un système de « bonus-malus énergétique » appliqué à l’impôt sur la valeur locative, ainsi qu’à l’impôt sur les entreprises
  • Augmenter l’impôt sur les véhicules polluants et renforcer le système de « bonus-malus énergétique »
  • Redistribuer les revenus fiscaux supplémentaires ainsi récoltés en comparaison annuelle en les affectant à une diminution généralisée du prix des abonnements annuels des transports publics
  • Introduire une taxe climatique sur tous les mouvements (aéronefs) et passagersères au départ (et/ou à l’arrivée) de l’Aéroport International de Genève
  • Introduire une taxe climatique sur le tonnage des aéronefs et le fret transporté au départ (et/ou à l’arrivée) de l’Aéroport International de Genève (en plus des passagers)