Les Verts, le PS et solidaritéS Genève sont choqués par l’arrestation de la Famille Musa ce matin et les méthodes scandaleuses utilisées par les forces de l’ordre lors de celle-ci. Une foule importante issue de la société civile et des parties politiques de gauche, ont convergée à 11h devant les bureaux de Pierre Maudet, Conseiller d’Etat en charge de la sécurité, à la place de la Taconnerie, pour manifester leur soutien à la famille et empêcher le renvoi de la fratrie. Ils dénoncent une nouvelle application inhumaine des accords de Dublin.

Pour rappel, Walat, Slava, Hazma et Redur ont entre 18 et 25 ans. Ce sont de jeunes frères et sœurs Kurdes de Syrie qui ont fui la guerre et sont arrivés à Genève le 9 octobre 2015. Ils ont élu Genève comme terre d’accueil car quelques membres de leur famille y résident. Cependant, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a déclaré ne pas entrer en matière sur leur dossier et a ordonné leur renvoi vers la Croatie, en vertu des accords de Dublin. Ce pays n’est en aucun cas un port d’attache pour la fratrie Musa : il s’agit d’un pays de transit par lequel ils ne sont passés que quelques heures. Seul Redur, le cadet de la fratrie, bénéficie d’un permis N, étant mineur au moment du dépôt de la demande d’asile et peut donc rester en Suisse.

La situation dramatique dans laquelle se trouve la famille Musa est représentative de l’inhumanité d’une application stricte des accords de Dublin, dont nous dénonçons la mécanique. Nos autorités décident ainsi de séparer durablement une famille très soudée. Elles décident par ailleurs de renvoyer des jeunes gens particulièrement fragiles, puisque les trois frères et sœurs ont un suivi médical et il n’est pas garanti qu’il sera respecté une fois arrivés en Croatie. Enfin, présents depuis près d’une année en Suisse, les frères et sœurs Musa ont déjà acquis de bonnes connaissances du français et disposent d’un réseau social riche au travers de leurs proches.

Lisa Mazzone, Conseillère nationale Verte genevoise défend la cause de la fratrie Musa depuis début juin, suite à la mise en place d’un système de marrainage pour les situations particulièrement tragiques de renvois. Les Verts, le PS et solidaritéS Genève la soutiennent dans cette lutte et vous invitent à témoigner votre solidarité envers la famille Musa.

 

Contacts :

Lisa Mazzone, Conseillère nationale, 077 404 16 08

Carole-Anne Kast, Présidente du Parti Socialiste Genevois, 079 310 48 90

Tobia Schnebli, Conseiller municipal Ensemble à Gauche (solidaritéS), 076 392 32 42

Nicolas Walder, Président des Verts genevois, 079 550 05 13