Après avoir réalisé le meilleur score des jeunesses genevoises aux élections fédérales cet automne, les Jeunes Vert-e-s Genève entrent dans de nombreux conseils municipaux, aux côtés de leurs colistières et colistiers des Vert-e-s genevois-es. A l’heure actuelle, ce sont 23 Jeunes Vert-e-s qui sont élu-e-s dans 12 communes.

Grâce à ce travail d’équipe, 23 Jeunes Vert-e-s sont élu-e-s dans 12 communes genevoises,ce qui représente 65,7% des candidatures jeunes vertes. Ce résultat extraordinaire particip eau rajeunissement des conseils municipaux, essentiel pour prendre en compte les attentes des nouvelles générations. Avec 14 élues sur 23, les JVGe participent également à la féminisation des législatifs communaux. Enfin, cette vague (jeune) verte touche également des communes « de droite » avec l’arrivée d’élu-e-s JVGe à Cologny ou à Chêne-Bougeries. Toutes ces mesures sont autant de nouvelles réjouissantes pour la politique municipales de ces prochaines années.

C’est grâce à leur engagement, aussi bien sur le terrain durant la campagne, qu’au quotidien au sein d’associations et de mouvements variés que les JVGe réalisent ce score inédit. Les thèmes portés par les JVGe sont attendus et demandés par une grande partie de la population : mesures face à l’urgence climatique, soutien à la politique culturelle, attachement aux diversités de la société, renforcement des services publics. La justice écologique, sociale et fiscale est un combat qui pourra désormais aussi être relevé comme il se doit au niveau municipal.

Les JVGe restent pleinement mobilisé-e-s dans la campagne du second tour pour les conseils administratifs. Les beaux résultats verts de ce jour doivent maintenant être confirmés parce que l’écologie politique ne saura être concrète que si les exécutifs prennent des engagements forts face à l’urgence climatique.

En ces temps troublés par une pandémie mondiale, les JVGe tiennent à rappeler leur engagement, et leur soutien, en faveur de services publics forts et au service de tou-te-s. Les JVGe profitent donc de cette occasion pour saluer le travail réalisé par de nombreux corps de métiers dans les services tels que les soins, l’éducation ou les transports. Les services publics sont indispensables au bien-être de la communauté et c’est dans cette optique que les nouvelles et nouveaux élu-e-s des JVGe s’engageront à l’échelon municipal.

Pour plus d’informations :

– Valentin Dujoux, co-président des JVGe, 079 338 49 35

– Sophie Desbiolles, co-présidente des JVGe, 079 255 85 25

Selon les résultats au moment de l’envoi du communiqué de presse, sont élu-e-s :

CAROUGE

Alice BERTHOLON, 28 ans

Léo PETERSCHMITT, 23 ans

 

CHÊNE-BOURG

Ivan ARDIZZONE, 27 ans

Marina CABITZA, 27 ans

Lorédan FÜEG, 30 ans

Louise GLATZ, 23 ans

Sumaiya SERMET, 28 ans

CHÊNE-BOUGERIES

Aoife RYAN, 18 ans

COLOGNY

Nicolas DE FELICE, 25 ans

CONFIGNON

Quentin KNIGHT, 23 ans

GRAND-SACONNEX

Damian VEIGA LÖFFEL, 25 ans

GENEVE

Sophie DESBIOLLES, 28 ans

Valentin DUJOUX, 26 ans

Louise TROTTET, 26 ans

 

LANCY

Damien LE GOFF, 25 ans

MEYRIN

Maurice AMATO, 29 ans

Dilara BAYRAK, 22 ans

ONEX

Cora BEAUSOLEIL, 26 ans

Marine DELEVAUX, 27 ans

Arta VESELI, 27 ans

PLAN-LES-OUATES

François HAAS, 20 ans

Marion LOGEAN, 20 ans

VERNIER 

Sophie BOBILLIER, 29 ans 

Mélina BUNTSCHU, 30 ans

Loïc LADOR, 24 ans

 Par ailleurs, un jeune vert pourrait rentrer au Conseil municipal de PLAN-LES-OUATES en fonction du résultat du second tour du Conseil administratif : Teo KUTNER, 18 ans