Candidate au Grand Conseil

En bref

Née à Lausanne, 63 ans, je vis en ville de Genève. J’ai obtenu mes diplômes à HEC Lausanne, à l’IMD et à la Graduate School of Business de Stanford. Après une carrière de cadre supérieure dans l’économie privée, j’ai fondé l’association ÉPICÈNE en 2018. Je m’engage en faveur de la diversité, de l’équité et de l’inclusion des plus faibles, d’une économie durable et d’un nouveau contrat social.

Mon engagement politique vient de ma prise de conscience que les mécanismes de marché seuls conduisent à une société destructrice de notre environnement, de plus en plus dure, inéquitable et injuste, sans avenir pour personne.

Je veux m’investir pour une économie beaucoup plus durable qui replace l’être humain au centre de ses objectifs. Pour ce faire, je travaillerai avec toutes celles et ceux qui veulent bâtir une société qui ne transfère pas aux générations futures les problèmes issus de son développement et de la mise à l’écart des plus faibles.

Ainsi, j’œuvrerai à ce que les entreprises privées et les collectivités publiques ne puissent plus utiliser les ressources au-delà de ce qui est renouvelable, tout comme je m’impliquerai sans relâche à ce qu’elles considèrent l’être humain, son développement, son équilibre et sa santé comme plus importants que le seul profit.

J’agirai avec toutes les bonnes volontés pour établir des règles de marché qui intègrent les effets dévastateurs de l’économie et de la finance sur le dérèglement climatique, sur l’extinction de la biodiversité, sur la santé humaine.

Plus particulièrement, je veux m’engager principalement sur les buts du programme de législature des Vert-e-s qui concernent l’environnement, le logement, l’économie, la mobilité et les diversités.

Interview 

  • La citation qui te guide au quotidien ?

La véritable liberté est d’être libre d’être qui nous sommes vraiment. (Don Miguel Ruiz, Les 4 accords toltèques)

  • L’écologie, c’est…

La seule et unique manière de préparer le futur.

  • Le sujet/axe du programme sur lequel tu souhaites t’investir au Grand Conseil ?

La santé, parce que sans la santé, tout est très compliqué.

  • Quelle musique adores-tu secrètement ?

Le yodel.